comment diminuer les bouffées de chaleur

L’hiver tire à sa fin avec l’arrivée du printemps précoce, j’ai donc choisi de parler d’un troisième grand représentant de la famille des lamiacées avec la sauge officinale. Cette espèce salvia possède de nombreuses variétés médicinales et horticoles, nous parlerons d’autres variétés dans de prochaines lettres.

sauge bio des Jardins de Jammes digestif antispasmodique fébrifuge emménagogue antisudoral antiseptiqueC’est une authentique plante estivale qui pousse en continu tout l’été, contrairement au thym et romarin qui poussent plutôt au printemps. Son parfum est sévère, solennel, un peu comme celui du romarin, mais plus âpre, plus terrestre. De toute la touffe feuillue et s’en dégageant nettement en mai, monte une inflorescence spectaculaire, avec de grandes fleurs odoriférantes, riche en nectar, particulièrement adaptées au corps des abeilles et productrices d’huiles essentielles abondantes. Ses feuilles séchées renferment 2% d’essences, 5 à 6 % de résines et 5% de tanins.

En usage internela sauge possède des vertus stimiulantes et antispasmodiques. On l’utilise dans les troubles nerveux : dystonies

neurovégétatives, vertiges, étourdissements, états dépréssifs, neurasthénie. C’est un stimulant à préconiser aux surmenés, convalescents, asthéniques et tuberculeux : elle stimule l’organisme, régularise les sécrétions des voies digestives, combat l’atonie digestive. L’infusion est également préconisée dans les cas de » diarrhée et de vomissements spasmodiques.

En gynécologie, on l’utilise pour régulariser le flux menstruel, elle a une action favorable dans l’aménorrhée, la dysménorrhée, la leucorrhée et les troubles congestifs de la ménopause (œstro-like). Une cure d’un mois avant l’accouchement en réduit les douleurs, elle peut être alors associée aux feuilles de framboisier qui permet de régulariser les contractions. Une autre propriété intéressante est son action antisudorale ce qui permet de l’utiliser dans le cas de maladies infectieuses (grippe) et de la transpiration excessive des pieds. La plante est déconseillée aux tempéraments sanguins, aux jeunes enfants ainsi qu’aux femmes qui allaitent. Son action sur la circulation du sang et sur les jambes qui gonflent est également intéressante. Comme vous le voyez, cette plante a sa place dans vos placards et elle mérite amplement son nom « salvia » qui veut dire « sauver » en latin. En usage interne: l’infusion traite les ulcères et les plaies rebelles qu’elle déterge et cicatrise. La décoction est très efficace sur les aphtes en bain de bouche, on l’utilise de même sur les muguets, les amygdalites, la faiblesse des gencives. La poudre de sauge mélangée à de la poudre de thym et de l’argile fait un excellent dentifrice.. La teinture mère de sauge est très bonne contre la chute des cheveux et tous les soins du cuir chevelu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Explore More

Du jardin naturel au jardin biodynamique – 2e partie

rangées de lavandes
28/04/2018 0 Comments 5 tags

Ce terme de biodynamie ou agriculture bio-dynamique est encore peu connu bien qu’il soit utilisé par de plus en plus d’agriculteurs (Demeter) et de jardiniers, Ce mot provient d’une traduction d’un mot allemand « biologische-dynamische Agricultur»

Le jardin au naturel et le jardin biodynamique – 1ère partie

panier plein de la récolte
18/04/2018 0 Comments 7 tags

Actuellement, les médias nous informent de plus en plus sur la nocivité des produits utilisés en agriculture (désherbants, pesticides, raccourcisseurs de paille…), en élevage (hormones de croissance, antibiotiques…) et en

Le mois de juin au jardin biodynamique

rangs de lavande
31/05/2018 0 Comments 8 tags

Semer : en date racine : betterave, carotte, chou-rave, endive, navet, panais, radis, radis d’hiver, scorsonère en date feuille : arroche, chicorée sauvage, scarole et frisée, chou pommé, épinard, fenouil, persil, poireau, poirée, tétragone,